Quelques repères historiques :

Roi depuis la révolution de juillet 1830, Louis Philippe, le "roi bourgeois", n'a plus que quelques mois à régner lorsqu'il décide la fusion de Reventin et de Vaugris. En effet, il sera chassé à son tour par une révolution en février 1848 ...

Pourquoi la fusion : une histoire de clocher qui a mal tourné ! Vaugris n'ayant ni église ni cimetière, ses habitants utilisaient ceux de Reventin, commune très proche. Les élus de Vaugris rechignaient à payer leur part d'entretien de ces équipements. A la suite de plaintes répétées des élus de Reventin au préfet de l'Isère, l'affaire remonta jusqu'au sommet de l'état qui décida de régler le problème en unissant les deux communes.

Naissance de la Commune de Reventin-Vaugris
5 Septembre 1847
Ordonnance Royale
 
Louis Philippe roi des Français, à tous présents et avenir salut.

Sur le rapport de notre Ministre Secrétaire d'Etat au département de l'Intérieur,

Le Comité de l'Intérieur et de l'Instruction publique entendu,

Nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit :

Article premier

Les communes de Reventin et de Vaugris, canton de Vienne sud, arrondissement de Vienne, département de l'Isère, sont réunies en une seule dont le chef-lieu est fixé à Reventin et qui prendra le nom de Reventin-Vaugris.

Article deuxième

Les communes réunies continueront à jouir séparément comme section de la Commune des droits d'usage ou autres qui pourraient leur appartenir sans pouvoir se dispenser de contribuer en commun aux charges municipales.

Article troisième

Nos ministres secrétaires d'Etat aux départements de l'intérieur et des finances sont chargés de l'exécution de la présente ordonnance.

Au Palais de Saint-Cloud le cinq septembre mil huit cent quarante-sept

Signé Louis Philippe